Evènements 2017

09-07-2017 – 15-07-2017

La Costarmoricaine

30-07-2017 – 05-08-2017

Finistours 2017
site2.JPG

Chemins de halage et de contre-halage

Voies navigables de Bretagne

Depuis 2008, le Conseil Régional de Bretagne est propriétaire d'une grande partie des voies navigables et des infrastructures qui leur sont liées ; la partie de Guerlédan (22) à Châteaulin (29) qui est non navigable reste la propriété de l'Etat, voir ci-contre (cliquez sur la carte pour l'agrandir).

 

Cela a amené le Conseil Régional à se positionner sur l'usage équestre des chemins de halage et de contre-halage sous sa responsabilité. Ainsi les équestres sont autorisés partout avec quelques restrictions, et selon les modalités ci-dessous. Cette autorisation a été officialisée via la Charte du Randonneur qui se trouve dans la publication "Les canaux" du Comité Régional du Tourisme de Bretagne.

 

Restrictions

  • Canal d'Ille et Rance (*) au nord de Rennes : autorisation jusqu'à la passerelle de Betton en venant de Saint-Malo, et à partir de ce même endroit en allant vers Saint-Malo,
  • Vilaine au sud de Rennes : autorisation jusqu'à l'écluse d'Apigné en venant de Redon, et à partir de ce même endroit en allant vers Redon.

 

Modalités

  • circuler au pas, ramasser les crottins à proximité des écluses et ne pas laisser les chevaux à l'attache écorcer les arbres,
  • groupes de plus de 9 cavaliers et pour les attelages quel que soit leur nombre : il faut une autorisation nominative (AOT), la demander à ddvn@region-bretagne.fr.

 

Pour la partie de Guerlédan (22) à Châteaulin (29), toujours propriété de l’Etat :

  • ce qui est situé en Côtes d’Armor (22) est placé sous la responsabilité du Conseil Général qui autorise les cavaliers, la convention est en cours de signature,
  • ce qui est situé en Finistère (29), est géré par le SMATAH qui autorise les équestres : voir son site internet : www.smatah.fr/tourisme-et-loisirs/randonnees.

 

(*) : la voie verte le long du canal d’Ille et Rance est passée sous la compétence de la Région Bretagne et les équestres y sont dorénavant autorisés, conformément aux modalités ci-dessus. Le Conseil Régional communiquera ultérieurement sur ce sujet, car il attend de pouvoir retirer les panneaux du CG35 qui interdisaient le passage des chevaux et de rendre les barrières compatibles. Cela ne remet pas en cause l'autorisation accordée sur cette voie verte.

 

Retour